Galnet? Aux oubliettes ! Le Piaf, journal satirique galactique.

Category archive

Federation

La Guerre de Troie N’aura Pas Lieu

dans AEGIS/Alliance/Empire/Federation/INRA/Rapports indépendants/Sirius/Thargoids Par

L’actualité des dernières semaines est riche en informations susceptibles d’éclairer la situation galactique sous un angle bien différent.

 

Et contrairement à la soupe insipide propagandiste grâce à laquelle notre Pravnet adorée entend faire de nous une bande de soldats ne posant pas de question, la rédaction de The Onionhead entend bien mettre en lumière pour vous des choses qui, nous l’espérons, ne seront pas autant d’insultes à votre intelligence.

 

Nous nous trouvons dans une situation assez paradoxale il faut bien le dire.

D’un côté, le média officiel du soi-disant Club, qui publie de plus en plus rarement ces derniers temps, et qui tente de présenter ses articles de la façon la plus factuelle qui soit, du moins en apparence, et de l’autre, The Onionhead qui publie des articles qui semblent constitués de partis pris, en première lecture, mais qui ne se contentent pas de présenter des faits détachés les uns des autres.

 

Lorsque le Canonn Interstellar Research Group fait la découverte majeure de l’interaction avec les sondes inconnues déclenchant une EMP qui désactive tous les systèmes du vaisseau qui a produit cette interaction, la Pravnet s’empresse de le dire :

 

Le Canonn Interstellar Research Group a annoncé que l’un de ses scientifiques avait fait une découverte majeure au sujet des sondes inconnues.”

 

Lorsque Wing Atlantis, OSIRIS, et les Children of Raxxla, sont à l’origine d’une découverte majeure venant éclairer notre histoire passée et actuelle d’un jour nouveau, la Pravnet se contente de relater les faits sans faire aucune mention des groupes qui en sont à l’origine.

Rien d’étonnant bien sûr.

 

Depuis la sélection des événements à relater jusque dans la façon de le faire, qui citer, etc, tout y est propagande.

Pire, ce torchon entend également écrire l’Histoire présente.

 

D’une certaine façon, il était assez prévisible que Wing Atlantis, OSIRIS et les Children of Raxxla ne soient pas cité comme ceux qui ont découvert les bases abandonnées de l’INRA. Ces groupes sont de farouches défenseurs des libertés individuelles, du droit à la vérité, à la liberté d’expression, et mettent depuis longtemps toutes leurs ressources en oeuvre afin de démasquer cette clique élitiste et manipulatrice.

 

La lecture des journaux découverts sur place laisse peu de doute quant à la façon de faire de l’INRA dans le passé.

La ressemblance est frappante entre les méthodes de l’INRA d’une part, et la façon de faire d’AEGIS de l’autre.

Et à moins de manquer singulièrement d’intelligence, ou sauf à vouloir absolument déclencher cette guerre contre nos visiteurs venus d’ailleurs, il est maintenant impossible de passer à côté de cette ressemblance.

Même la princesse gossip people, elle qui d’ordinaire ne s’attarde que sur des mondanités, n’as pas manqué de le dire :

 

I read the INRA records, and frankly I was sickened. How could they treat living creatures that way? I’ve heard of governments inventing threats to support their military programmes. Maybe that’s what the INRA was. A smokescreen.” Aisling Duval, Galnet, 20/10/3303

 

Ce qui, une fois traduit, nous donne :

 

J’ai lu les journaux des bases de l’INRA, et franchement, j’étais dégoûtée. Comment ont-ils traiter des créatures vivantes de cette façon? J’ai entendu que des gouvernements ont inventé dans le passé des menaces pour soutenir leurs programmes militaires. Peut-être que c’est ce que l’INRA était. Un écran de fumée.

 

D’aucuns diront que l’INRA et AEGIS n’ont rien à voir, que l’INRA fut créée par la Fédération et l’Empire alors que AEGIS inclut également l’Alliance, que les objectifs de l’INRA étaient secrets alors que ceux d’AEGIS ne le sont pas, etc…

 

L’INRA a été créée afin de répondre à un besoin de recherche dans le domaine civil, c’est ainsi qu’elle a été annoncée :  produire des connaissances afin de pouvoir développer des applications dans les domaines agricoles, médicaux, industriels, spatiaux. Mais dans les faits, l’INRA a fait secrètement de la rétro-ingénierie sur la technologie Thargoid. Et même si c’est par accident qu’a été découvert la possibilité d’une arme de destruction massive xenocide, il n’en demeure pas moins que l’organisation n’a pas hésité une seconde à employer des moyens qu’on n’avait pas vu mis en oeuvre depuis le tristement célèbre XXème siècle sur Terre, durant la Seconde Guerre Mondiale pour être plus précis, et au sein du régime nazi, pour être tout à fait clair. D’ailleurs l’INRA n’a pas hésité une seule seconde pour appuyer sur le bouton rouge, rendant ainsi responsable l’humanité entière du second xenocide de l’Histoire. Avons-nous quelques raisons de penser que AEGIS n’en fera pas autant ?

 

AEGIS a été créée au départ afin de permettre aux trois principales superpuissance (la Fédération, l’Empire et l’Alliance) de mettre leurs ressources et leurs connaissances en commun afin d’étudier les Thargoids. Certes, AEGIS a bien déclaré que sont but serait tout autant de produire des connaissances sur nos visiteurs que de produire des armes pour nous défendre d’eux si cela s’avérait nécessaire. Cependant, depuis plusieurs semaines, AEGIS a lancé de nombreux appel à la communauté pour récupérer toutes les ressources dont elle avait besoin pour concevoir des armes alors que dans le même temps, l’organisation n’a pratiquement rien publié concernant nos visiteurs. C’est la communauté des pilotes indépendants qui a recueilli le plus d’informations et de connaissances sur les Thargoids, y compris Canonn, pas AEGIS. Par ailleurs, des pilotes indépendants font régulièrement état de découvertes troublantes qui semblent mettre au jour un trafic d’êtres humains à grande échelle dans un but d’expérimentation. Trafic et expérimentation semblent tous deux liés à la Fédération (source). Bien sûr, nous ne pouvons pas relier directement ce trafic et ces expérimentations à AEGIS, mais la nature même de la structure de l’organisation laisse à penser que les autres membres d’AEGIS savent que la Fédération mène actuellement ces expériences sur des êtres humains.

 

Une étude plus approfondie des 6 bases abandonnées de l’INRA doit être effectuée avec la rigueur scientifique qui s’impose si nous voulons en savoir plus sur le sujet. Et c’est à nous, pilotes indépendants, de mener cette étude, car nous savons dors et déjà que AEGIS ne nous dira rien d’autre que ce qu’elle est autorisée à nous dire par le soi-disant Club. Quant au Canonn, preuve est faite depuis un moment déjà que son indépendance est sérieusement émoussée. Et il reste encore beaucoup à découvrir. Nous devons considérer ces 6 sites comme autant de scènes de crime et ils doivent être étudiés avec les mêmes méthodes.

 

Quoiqu’il en soit, l’existence même d’AEGIS ne peut se justifier que si la guerre éclate. Et tout est fait en ce moment pour nous y conduire.

 

Pourtant, nous voyons bien que même une princesse gossip en arrive à penser que tout ceci est un peu gros, et laisse entendre à demis mots que tout ça pourrait bien être une mise en scène destinée à justifier les dépenses en armement ainsi que la transformation de légions de pilotes indépendants pacifiques en guerriers sanguinaires.

 

Et elle n’est pas la seule à remettre tout cela en doute.

 

Le même jour, notre Pravnet chérie publiait un article où Jasmina Halsey a pu s’exprimer amplement sur le sujet.

 

Plutôt que de faire comme ses petits camarades d’AEGIS que sont la Fédération et l’Empire, épaulés par Sirius Corporation, Mme Halsey, porte-parole de l’Alliance, remet tout simplement en cause la fin de la guerre froide entre la Fédération et l’Empire.

Pour elle, tout ceci n’est que poudre aux yeux et mise en scène.

D’ailleurs, nous pouvons également douter que cette guerre froide ai bien existé.

Depuis plusieurs années maintenant, la Fédération et l’Empire se sont comportés comme s’ils étaient en guerre froide, s’affrontant par factions interposées. Et histoire de bien démontrer à tout le monde que c’était bien le cas, les deux superpuissances se sont mises parfois en situation de se déclarer la guerre pour de bon.

Suivant le raisonnement de Aisling Duval, tout ceci ne pouvait avoir qu’un seul but : justifier les dépenses faramineuses en armement faites par ces deux puissances au cours des années écoulées.

Durant tout ce temps, l’Alliance se tenait à l’écart de cette mise en scène grotesque et coûteuse en ressources et en vies humaines.

Pour réunir les trois superpuissances au sein d’un même ensemble, il a fallu l’arrivée très opportune d’une menace extérieure : les Thargoids. Ils sont le parfait Deus Ex Machina descendu sur scène au moment où on ne l’attendait plus.

Ainsi, depuis leur “retour”, cette parodie de guerre froide n’a plus aucune raison d’être. Depuis ce moment, les trois superpuissances disposent d’un argument de poids pour présenter un front uni et peuvent justifier au grand jour leurs dépenses en armement.

 

AEGIS, comme le fut l’INRA en son temps, n’est rien d’autre que l’écran de fumée diffusé par le soi-disant Club pour cacher ses réelles intentions.

 

Mais à mesure que le temps passe, à mesure que cette clique déroule son scénario, la fin de la pièce semble de plus en plus évidente.

 

Il y a fort à parier que, dans les prochains mois, nous assistions médusés à la création d’une nouvelle entité politique à l’échelle galactique. Peut-être sera t-elle humaine, peut-être pas, peut-être sera t-elle hybride. Dans cette nouvelle configuration, il est possible que les superpuissances existent encore telles que nous les connaissons aujourd’hui, mais il est tout aussi probable que ça ne soit pas le cas. Peut-être même que les mega-corporation, Sirius Corp comprise, adopteront alors une nouvelle forme inédite.

Et tous les pilotes qui soutiennent avec ferveur telle ou telle superpuissance tomberont de leur siège.

Le Club serait-il sur le point de sortir de l’ombre ?

dans Alliance/Communauté/Empire/Federation/Palin/Rapports indépendants/Thargoids Par

Voici maintenant plusieurs semaines que la rédaction examine avec la plus grande attention les événements qui se produisent dans Pleiades Sector.

Si vous êtes un de nos lecteurs assidus, vous aurez certainement noté quelques articles qui faisaient état de quelques changements quasiment passé inaperçus mais d’une grande importance, tout du moins pour ce qui est de la finalité qu’on est en droit de leur supposer compte tenu des éléments en notre possession, éléments que nous avons portés à votre connaissance.

Si ça n’est pas le cas, nous vous conseillons de lire les articles suivants :

 

Les Thargoïdes sont de retour !

Oresrians, Singularity mouvement, Blocus de Procyon

Wreaken Wrecked

Libérez Palin !

Le mensonge derrière l’opération communautaire

Breaking News : L’Oracle de Pleiades Sector

[Latest News] Outbreaks, Sirius, Pleiades Sector

[Breaking News] Présence très affaiblie des fédéraux à Maia

 

Rappel des faits.

 

Le 17 juin 3303, on nous a claironné que les Thargoids étaient de retour, ce qui est probablement vrai, si on en croit ce que nous avons pu découvrir plus tard.

C’est la façon dont ce retour nous a été annoncé qui est quelque peu problématique.

Vous pouvez lire le détail de tout cela dans l’article Les Thargoïdes sont de retour mais nous allons quand même prendre ici quelques minutes pour expliquer tout ça.

Un signal de détresse a été reçu par quelques Cmdrs pointant sur le système HIP 17044. Dans ce système fut découvert les épaves encore fumantes d’une flotte fédérale composée de croiseurs Farraguts, de Federal Corvettes et de leurs escortes habituelles. Pas un vaisseau en état de voler, plus aucun survivant. Les traces sur ces vaisseaux laissaient supposer que l’attaque avait été menée à l’aide d’armes totalement inconnues. Une balise de communication a été retrouvée sur le site, totalement intacte, et émettant en boucle : Les Thargoids sont de retour. Cependant, un examen attentif de l’épave d’un des croiseurs a permis de capter un message crypté. Une fois décrypté, ce message évoquait l’attaque en disant qu’elle avait été menée par des vaisseaux de nature inconnue. Notons que quelques temps plus tôt, le Pr Palin avait indiqué que ce que nous nommions jusqu’à lors “vaisseaux inconnus” étaient en fait des vaisseaux Thargoids. Nous ne pouvons pas douter du fait que la chaîne de commandement à bord de ces croiseurs avait cette information à l’esprit lorsqu’elle a dit être attaquée par des vaisseaux inconnus. Sauf à avoir vécu reclus hors de toute information, la hiérarchie du bord savait que ce que nous nommions jusqu’ici “vaisseaux inconnus” étaient des vaisseaux Thargoids. Donc pourquoi avoir parlé de vaisseaux inconnus concernant leurs assaillants ? La rédaction de The Onionhead pense, pour sa part, et jusqu’à preuve du contraire, que ce convoi n’a pas été attaqué par des Thargoids et qu’on veut nous le faire croire. Et il semble bien que ça marche. A la suite de ces découvertes, personne ne remit en cause la version officielle nous annonçant que les Thargoids avaient attaqué et totalement détruit ce convoi. Notons également que ce convoi transportait le fruit du larcin d’un commando fédéral, des données volées au Pr Palin peu de temps avant.

 

Dans le même temps, Pleiades Resources Enterprise poursuivait son expansion dans Pleiades Sector au nom des intérêts fédéraux.

 

C’est également durant cette période que le dernier message transmis par le Cmdr Salomé fut retrouvé, son testament en quelques sortes. Dans ce message, elle confirmait les journaux de Teorge que Raan Corsen, Tsu Annabelle Singh et Yuri Nakamura avait pu transmettre le 29 avril 3303, journaux enregistrés par Rebecca Weston. L’une et l’autre disait qu’une organisation tapie dans l’ombre, très puissante, manipule encore aujourd’hui les mega-corporation et les superpuissances dans le but de réaliser un agenda dont la finalité nous est totalement inconnue.

 

Les choses sérieuses commencent.

 

Le 3 juillet 3303 débutait Operation Sirius Business répondant à l’appel posthume de Salomé en s’attaquant à Sirius Corporation.

Le jour suivant, c’était au tour de Deus Ex Machina Initiative (voir l’article  Libérez Palin !) de débuter. Cette dernière n’est pas une opération à proprement parler mais regroupe un certain nombre d’opération en cours ou à venir destinées à pousser l’organisation agissant dans l’ombre évoquée par les Cmdrs Weston et Salomé à en sortir. Visiblement, Deus Ex Machina Initiative faisait suite aux divers éléments rendus publics dans nos colonnes.

Plusieurs opérations sont donc menées conjointement et de façon coordonnées :

Singularity Movement, demandant que les fédéraux quitte Pleiades Sector et lève l’assignation à résidence pesant sur le Pr Palin (voir les articles Oresrians, Singularity Movement, Blocus de Procyon, et Libérez Palin !), et Operation Burn Elites (voir l’article [Latest News] Outbreaks, Sirius, Pleiades Sector), reprenant les mêmes revendications que celles annoncée par Singularity Movement, associées à celles de la levée des permis nous empêchant d’accéder à Col 70 Sector (voir l’article Wreaken Wrecked), Barnard’s Loop, Regor Sector et au système HIP 22460.

 

Operation Sirius Business a fait beaucoup de bruit car elle avait été menée de façon assez efficace.

De son côté, Singularity Movement ne disposait pas des même moyens humains et matériels si bien que ces débuts ont été un peu plus difficiles. Une première victoire avait suivi de près la création du mouvement lorsque ses combattants avaient pu mettre en déroute le croiseur Farragut posté à Maia. Mais ça n’était suffisant pour parler de victoire décisive.

Cette victoire s’est produite avant-hier. Aujourd’hui, Pleiades Resources Enterprise ne contrôle plus du tout le système Maia.

 

La lumière est la chose qu’ils craignent le plus.

 

Entre le début du mois de juillet et la fin de ce même mois, nous avons assisté à un changement de stratégie de déploiement de la part de ce Club.

Voyant que sa pièce principale dans Pleiades Sector, Pleiades Resources Enterprise, allait être en difficulté, et ne souhaitant pas que la Fédération apporte un soutien trop voyant à la corporation, un nouvel élément fut déployé dans ce secteur stratégique : The Oracle.

The Oracle est un mega-ship contrôlé par une mystérieuse corporation nommée I.P.S.A.L. Project. Deux autres corporations toute aussi inconnue et tout aussi indépendante ont également leurs bureaux dans le mega-ship : Janus Incorporated et Rational Logistics.

Nous avons immédiatement évoqué tout cela dans nos colonnes (voir l’article L’Oracle de Pleiades Sector), indiquant que, puisque les manoeuvres du Club, par l’entremise de la Fédération, via Pleiades Resources Enterprise, étaient maintenant révélées en pleine lumière, il n’avait plus d’autres recours que de déployer de nouvelles pièces sur l’échiquier, inconnues jusqu’ici. Ceci s’est confirmé avec l’arrivée très récente de Abroin Universal PLC sur la scène.

Toutes ces corporations partagent les mêmes traits.

Elles sont nouvelles, inconnues du grand public et elles s’affichent comme étant indépendantes.

Cependant, il suffit de suivre l’argent pour réaliser que ça n’est pas le cas.

I.P.S.A.L. Project, Janus Incorporated et Rational Logistics proposent toutes trois des missions à destinations de systèmes dans Pleiades Sector contrôlés tout aussi bien par la Fédération que l’Empire tandis que l’opération communautaire lancée récemment par Abroin Universal PLC témoigne clairement de son allégeance à l’Alliance.

 

Tout ceci n’est qu’écrans de fumées cachant d’autres écrans de fumée destinés à cacher un agenda que cette organisation tient à tout prix à conserver secret, quitte pour cela à tuer en toute impunité.

 

Aegis.

 

Et voici qu’aujourd’hui même, notre Pravnet chérie nous annonce la création d’une organisation, Aegis, dont le but serait purement scientifique ! N’oublions pas que dans l’antiquité, sur Terre, Aegis était le bouclier qui rendait le dieu Zeus invincible car la tête de Medusa était placée en son centre et qu’elle pétrifiait quiconque la voyait.

Aujourd’hui, le Club nous montre qu’il a décidé de se cacher en pleine lumière !

 

Mais nous ne sommes pas dupes.

 

Quand la Pravnet écrit : Certaines voix s’élèvent toutefois pour souligner le manque de coordination générale. Nous lisons : de nombreuses opérations destinées à déstabiliser nos efforts en vue de réaliser notre agenda se déroulent actuellement, cela doit cesser.

Quand elle poursuit : Si je ne peux qu’applaudir toutes les initiatives consacrées à l’étude des Thargoids, il me paraît évident que nous serons bien plus efficaces si nous présentons un front uni. Nous lisons : Bravos les gars, vous êtes bien plus efficaces que nous le pensions et nous vous avons sous-estimés, nous ne ferons plus cette erreur et cette fois, nous allons vous opposer un front uni.

 

Nous pouvons aujourd’hui dire sans prendre trop de risque de nous tromper que le Club est composé de membre éminent de la Fédération, de l’Empire, de l’Alliance et de mega-corporations (Sirius et Wreaken Construction & Mining, ou encore Bank of Zaonce, pour ne parler que des plus évidentes).

Nous pouvons également dire que ce Club a un agenda à mettre en oeuvre dans lequel vous et moi ne sommes que des pions que l’on peut éliminer à loisir s’il devient gênant et si l’occasion se présente.
Enfin, nous avons toutes les raisons de douter de la bienveillance de ce Club à l’égard des quelques 6 billions d’âmes qui peuplent notre galaxie, sinon cet agenda sera connu de tous, soumis à l’approbation de tous, sans aucune peur qu’il soit refusé ou modifié.
Une menace pèse sur l’humanité actuellement, et cette menace n’est certainement pas celle d’une invasion des Thargoids, mais plutôt l’absence de transparence et la volonté de puissance de quelques individus riches et disposant d’un grand pouvoir.

 

Qui sait ce qu’ils seront capable de faire ?

 

Cet article sera probablement mis à jour si le besoin s’en fait sentir.

[Breaking News] Présence très affaiblie des fédéraux à Maia

dans Federation/Indépendants/Palin/Rapports indépendants/Thargoids Par

Singularity Movement marque des points à Maia.

Certes, Pleiades Resources Enterprise est encore présent dans le système, mais plus aucune entité fédérale n’est en position de contrôle dans le système depuis cette nuit.

Une victoire majeure pour Singularity Movement dans son effort pour libérer Maia de toute présence fédérale !

Il y a deux jours, alors que les combats faisaient rage entre The Ant Hill Mobs et Pleiades Resources Enterprise dans le système, ces derniers faisaient tout pour conserver un pied dans le système. Seul l’outpost Maia Point était encore sous leur contrôle et ils n’entendaient pas le laisser filer entre leurs doigts aussi facilement. Ils ont donc concentré toutes les forces présentes dans le système pour défendre cet outpost.

C’est alors que le coordinateur général lança un appel de mobilisation des troupes de Singularity Movement : « Une victoire aujourd’hui et demain, plus aucune base fédérale à Maia ! »

Le même appel a été lancé au sein du hub de communication de Deus Ex Machina Initiative. Bien qu’occupés autour de Shinrarta Dezhra, des pilotes participants à l’opération Burn Elites ont néanmoins été détachés en renfort des troupes engagées par Singularity Mouvement dans cette bataille décisive.

Toute la journée d’hier, et toute la nuit, des combats acharnés ont fait rage, faisant de nombreuses victimes côté fédéral. Mais les feds ont finalement abandonné la partie.

Aujourd’hui, il n’y a plus aucune base sous contrôle fédérale à Maia !

Qui aurait parié il y a encore quelques semaines qu’une telle chose soit possible ?

Une superpuissance plie le genoux devant un groupe de pilotes indépendants et qui n’est pas composé, pour l’essentiel, de combattants chevronnés.

 

Le 20 juillet dernier, le président fédéral Zachary Hudson promettait à qui voulait bien le croire que la Fédération allait protéger l’humanité contre la « menace d’une espèce non humaine agressive« , alors qu’il n’a pas les moyens de conserver le contrôle du moindre cailloux flottant dans un système situé dans la proche banlieue des Core Worlds.

Un mois plus tôt, une manœuvre grossière ayant consisté à faire croire à toute la Galaxie que le convois des voleurs fédéraux des données du Pr Palin avait été entièrement détruit par une attaque Thargoid, alors même que de sérieux doutes planent encore aujourd’hui sur le sujet, avait abouti à la consolidation de la position du président fédéral au sein du Congrès. Une majorité s’était alors retrouvée sur la question de l’augmentation des budgets militaires. Pourtant, les observateurs avertis de la vie politique fédérale avait indiqué que cette unité était plus que précaire.

 

Nul doute qu’elle le sera bien plus encore lorsque des voix au Congrès s’élèveront pour demander des comptes au président sur l’usage qu’il a fait ces dernières semaines de cette augmentation des dépenses militaires. Ceci va faire les affaires de la présidente de l’opposition, Felicia Winters, à n’en pas douter, tout comme celles des partisans d’un retour en grâce de Jasmina Halsey au sein du Congrès.

Cependant, nous ne devons pas oublier que tout ceci fait bien plus encore les affaires de notre cher Club. Il se frotte les mains. Hudson est, certes, si avide de pouvoir qu’il est facile à manipuler. Mais sa politique va-t-en-guerre grossière ne fait plus illusion et le Club finira par le faire tomber en disgrâce. On peut même supposer que les pièces qui lui sont nécessaires pour poursuivre son agenda sans Hudson soient déjà en place dans Pleiades Sector (relire http://le-piaf.ovh/2017/07/21/latest-news-outbreaks-sirius-pleiades-sector/ et http://le-piaf.ovh/2017/07/14/breaking-news-loracle-de-pleiades-sector/).

 

[Edit] L’actualité étant ce qu’elle est, un flot qui coule à toute allure, nous avons publié un nouvel article qui fait suite à celui-ci.

Breaking News: Operation Burn Elites

dans Communauté/Empire/Federation/Fédération des Pilotes/Indépendants/Palin/Rapports indépendants Par

Tandis que le Cartel de l’Ombre nous envoi son Oracle dans les Pleiades, Deus Ex Machina Initiative voit grossir ses rangs.

 

L’Operation Burn Elites, tel est son nom, a été rendue publique hier dans la soirée en toute discrétion et s’est aussitôt rattachée à l’Initiative.

Son objectif n’est rien que moins que faire le siège de la Fédération des Pilotes à Shinrarta Dezhra.

Au nombres des revendications à satisfaire pour la levée du siège, on trouve l’annulation de quelques permis bloquant l’accès aux secteurs Col 70, Barnard’ Loop, Regor, ainsi que le permis bloquant HIP 24460, la fin de l’assignation à résidence par les feds pesant sur le Pr Palin, reprenant à son compte la revendication du Singularity Mouvement également partie prenante de l’Initiative, le retrait des troupes fédérales et impériales, – ce dernier point est nouveau -, et la fin de toute ingérence des superpuissances dans Pleiades Sector.

 

La Rédaction a tenté d’en savoir plus en prenant contact avec le Cmdr qui avait posté l’annonce publique du lancement de l’Operation pour lui demander de nous en dire plus mais il n’a même pas répondu au moment où nous écrivons ces lignes.

 

La Fédération des Pilotes assiégée à Shinrarta Dezhra, rien que ça !

Il faut être sacrément inconscient, ou alors être vraiment sûr de soi, pour se lancer dans une opération pareille.

En même temps, il faut bien dire qu’ils ont choisi le bon moment.

En effet, depuis le 4 juillet dernier, la situation sociale et politique dans le système Shinrarta n’est pas très bonne pour la Fédération des Pilotes. De nombreux mouvements de contestation ont éclaté et se sont répandus comme une traînées de poudre dans tous les lieux où la faction est présente dans le système.

Profitant de l’occasion, The Dark Wheel, jusque là plutôt calme, a redoublé d’effort pour développer son réseau commercial. Et elle a bien fait puisqu’aujourd’hui, cette dernière est en boom économique.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, à ce qu’on dit.

 

The Dark Wheel. Ils suscitent généralement autant de fascination, de crainte et d’admiration. Être toujours là après plusieurs siècles de tourmente a de quoi créer ce genre de sentiment, effectivement.

 

Bien malin celui qui pourra annoncer ce sur quoi tout ceci débouchera, mais une chose est sûre, cela ne va sûrement pas arranger les petites affaires de notre cher puppetmaster.

Ou pas, qui sait.

 

Breaking News : Un scientifique indépendant échappe de peu à la mort !

dans Federation/Indépendants/Palin/Rapports indépendants/Thargoids Par

Récemment, une opération communautaire s’est déroulée dont l’objectif était de permettre à Pleiades Resources Enterprise de construire un outpost destiné à servir de poste d’observation, ceci afin d’assurer notre sécurité contre d’éventuelles attaques Thargoids.

Nous avons relatés dans nos colones que cette ingérence fédérale n’est pas au goût des amoureux de la science libre. Il réclament la levée de l’assignation à résidence qui pèse sur le Professeur Palin à Maia ainsi que le retrait des troupes fédérales de Pleiades Sector.

Assurer notre sécurité, disent-ils.
Dans le passé, la sécurité a bien souvent servi de prétexte à bien des ingérances.

Un incident survenu hier vient pourtant contredire toute cette belle propagande. Il a bien failli coûter la vie à un scientifique indépendant.

Mais voyons ce qu’il a à nous dire.

 

TOP : Comment vous appelez-vous ?
Cmdr Virgil Cooler King : Virgil Cooler King , de la faction SANCTIS…. On m’appelle Cooler .

TOP : Vous semblez bien secoué ?
Cmdr Virgil Cooler King : Incroyable ces mecs! …Suis même pas armé!?… Pas un canon ou même un flingue sur mon ASP Explorer! je comprends pas?!…

TOP : Gardez votre calme Cmdr. Dites-nous ce qui vous a poussé jusqu’à Maia ?
Cmdr Virgil Cooler King : Suis invité par Palin, à ce moment là je viens de finir ma première livraison de fragments. J’ai rien vu à l’atterrissage. J’avais pas remarqué la bête!

TOP : La bête ? De quoi parlez-vous exactement ?
Cmdr Virgil Cooler King : C’est en redécollant! J’ai remarqué une nuée de vaisseaux au dessus du centre de recherche… Puis j’ai vu le monstre! Un capital ship de la Fédération!

TOP : Ah oui, je comprend mieux. Tout le monde sait qu’un croiseur fédéral est posté au-dessus de la base du Pr Palin. Il est sous bonne garde. Qu’avez-vous fait alors ?

Cmdr Virgil Cooler King : Plutôt curieux de nature, me suis approché et l’ai zyeuté un moment, ainsi que les petits appareils qui tournoyaient, aucun souci… Puis me suis tourné vers le vide et enclenché mon FSD.

TOP : Et ensuite ?
Cmdr Virgil Cooler King : C’est là que l’I.A. m’a prévenu! On nous attaquait! Me suis retourné et j’ai vu le gros vaisseau de la Fédé qui tirait aussi sur les autres petits vaisseaux qui l’entouraient! Je pourrais pas vous dire qui avait agressé qui?… Suis pas armé comme j’ai dit, et ma coque c’est du papier à cigarettes !

TOP : Assez curieux effectivement. Vous semblez dire que la chaîne de commandement à bord du croiseur fédéral aurait perdu les pédales ? Cela va donner une raison de plus aux protestataires de demander la levée de l’assignation à résidence qui pèse sur le professeur. Bon, et ensuite ?

Cmdr Virgil Cooler King : Tout est allé très vite, je devais fuir la zone rapido! Manque de pot, mon FSD déclenche pas plus vite que moi! Et là! 2 tirs et … Boum! Juste eu le temps de sauter dans le pod… J’ai eu de la chance un type en Cobra est venu me ramasser et m’a ramené au centre de recherche. Sinon j’y serais encore…

TOP : Wow ! Il s’en est fallu de peu, effectivement. Bon, et sinon, que pensez-vous de tout ça, maintenant que vous êtes en sécurité ?

Cmdr Virgil Cooler King : Mais y fait quoi ce vaisseau au dessus de chez Palin?!… Il le protège ou il le menace?!… En tous cas moi je menaçais personne! Tous ces services que je leur ai rendu!?… Ils m’ont tiré dans le dos comme un pigeon, les lâches!…  Je suis dégoûté!

On peut le comprendre, qui ne le serait pas.
Fly safe, Cmdr, et continuez à servir la science comme vous le faites.

Breaking News : L’Oracle de Pleiades Sector

dans Federation/Rapports indépendants/Thargoids Par

Aujourd’hui, notre Pravnet chérie nous a gratifiée d’une dépêche.

En dehors des rapports habituels concernant l’état politique, économique et social de notre petite bulle, l’organe de propagande du Club ne nous offre pas beaucoup de nouvelles intéressantes.

Aussi, celle-ci méritait-elle d’être mentionnée.

 

Mais il faut bien avouer que ce n’est pas uniquement la rareté des dépêches intéressantes qui a attiré notre attention.

Lisant attentivement cette news, plusieurs éléments nous ont semblés étranges.

 

Le nom de la station pour commencer. L’Oracle. Ce nom assez curieux nous a évoqué quelques textes provenant des travaux de l’historien Drew Wagar(p160 à p176). Nous faisons actuellement des recherches afin de préciser si cela est assez intéressant pour être développé. Si c’est le cas, cet article sera édité en conséquence. Toutefois, ceci pourrait n’avoir aucun rapport avec le sujet. [Edit] : Il semble que le nom dont les travaux de l’historien parle fasse référence à un vaisseau générationnel légendaire. En tout cas, cela tiendrait plus de la légende que de faits historiques avérés.

 

Au-delà du nom, un certain nombres de points sont assez troublants pour être mentionnés.

 

L’Oracle  est contrôlée par la faction I.P.S.A.L Project

 

Après quelques recherches sur l’holonet, rien d’intéressant de plus n’a pu être trouvé.

 

I.P.S.A.L Project est une petite corporation indépendante qui contrôle maintenant le système Pleiades Sector IR-W d1-55. Cette faction partage cette occupation avec deux autres factions : Janus Incorporated et Rational Logistics. Toutes deux sont indépendantes et sont des corporations. Ces 3 factions ne sont présentes nulle part ailleurs.

 

Nous trouvons étrange que la Pravnet mentionne que l’Oracle est attendu dans les cieux de Pleiades Sector IR-W D1-55 dans les prochains jours, alors que cette présence est déjà répertoriée par ailleurs. Quelqu’un semble pressé de voir ces 3 factions installées dans ce système.

 

Le Club aurait-il demandé aux feds d’être plus discrets dans Pleiades Sector en les invitant à agir par l’intermédiaire de petites factions commerciales indépendantes dont personne n’avait entendu parlé jusqu’à présent ?

 

Il faut bien l’admettre, Pleiades Resource Enterprise commence à être un peu trop voyante.

Le mensonge derrière l’opération communautaire

dans Federation/Palin/Thargoids Par

Depuis le 6 juillet dernier se déroule une opération communautaire lancée par la Fédération.

 

Il s’agit d’aller livrer des générateurs, des équipements géologiques ainsi que du Méta-alliage dans le but de… écoutez-bien : construire un outpost d’écoute pour Pleiades Resource Enterprise dans le secteur des Pléiades.

Le prétexte, cette fois, est qu’avec la proximité avec Maia, et par conséquent avec les Thargoids, il pourrait être utile de disposer d’un poste d’écoute de plus dans la région pour assurer notre sécurité.

Les livraisons sont à effectuer à Blackmount Orbital, à HIP 17692. La montagne noire. Vous saisissez l’ironie ?

Pleiades Resources Enterprise dispose déjà de 12 outposts dans la région. Qu’on nous explique en quoi un outpost d’écoute de plus va augmenter nos chances de savoir ce que pourraient faire les Thargoids ?

Mais le plus curieux. En quoi des équipements géologiques, mais surtout du Méta-alliage, pourrait être utile à la construction d’un tel outpost ?

J’entend déjà certains argumenter en disant que la Fédération a besoin de se protéger de l’impérialisme impérial, si je puis dire, quand d’autres diront que nous avons effectivement besoin de ce genre d’installations pour nous protéger des Thargoids.

 

Nous n’en croyons pas un traître mot !

 

Il y a un an presque jour pour jour, la Fédération avait déjà tenté une expansion dans le secteur des Pléiades, confiée alors à Future of Segovan, et qui s’était soldée par un fiasco après une réaction vive des minions impériaux. A l’époque, il n’était pas demandé la fourniture de Méta-alliage pour la construction de ces outposts. Ceci se passait 5 mois après que le Professeur Ishmael Palin ait demandé l’aide de la communauté afin d’établir un nouveau centre de recherche à Maia.

 

La Fédération avait confié la gestion de son expansion dans le secteur des Pléiades à Future of Segovan jusqu’en août 3302. Durant ce mois, comme souligné ci-dessus, l’Empire s’était rebiffé, créant la controverse.

C’est après cette période que nous voyons apparaître les premières dépêches Pravnet au sujet de Pleiades Resource Enterprise.

Son entrée sur la scène ne s’est pas faite dans la discrétion. Le 11 août de la même année, PRE lançait un appel aux armes à l’attention des fédérés pour combattre la présence impériale dans le secteur des Pléiades, et plus précisément Imperial Inquisition.

Pleiades Resource Enterprise est présentée alors comme une organisation fédérale, sans plus d’information sur l’entité.

Est-ce une corporation ?

Il semble bien que ce soit le cas. Elle n’hésite cependant pas à utiliser les armes pour réaliser ses objectifs, mais ça n’est pas nouveau. Sirius Corporation est également coutumière du fait.

Une organisation fédérale.

Le terme est assez flou pour laisser place à toutes sortes de spéculations. En tout cas, c’est à cette entité que fut confié l’expansion de la Fédération dans le secteur.

Mais puisqu’il est établi que PRE dispose de sa propre force militaire privée, pourquoi ne pas, nous aussi, nous hasarder à quelques théories ?

 

Récemment, nous découvrions avec stupeur et effroi qu’une mystérieuse force militaire privée, supposée avoir des liens avec les feds, avait commis un meurtre de masse contre des civils désarmés et avait aussi tenté de nous empêcher d’accéder aux données qui nous ont permis de découvrir le premier site Thargoids dans les Pléiades.

 

Le Cmdr Hyford était responsable du transport de personnes destinées à être des sujets d’expérimentations. Il devait livrer son chargement à un complexe militaire privé dans le secteur des Pléiades.

Son histoire a été trouvée dans un poste d’écoute dans le système Neche, qu’il a piraté pour laisser des indices derrière lui. D’après ces enregistrements, il aurait été attaqué par une force militaire privée tandis qu’il était en route pour livrer son dernier chargement. Il réussit à s’échapper de justesse et à pris la route vers Colonia pour s’y cacher.

Suivant les indices, les Cmdrs du Singularity Mouvement impliqués dans cette enquête se sont finalement dirigés vers la Station Relais PSJ-17, situé dans le système de Celaeno et ont trouvé des liens entre l’histoire de Hyford et les activités de PRE sur le secteur des Pléiades. Le mot « overlook » y est mentionné deux fois d’une façon qui suggère qu’il pourrait s’agir du nom du QG de cette force militaire privée. Ce QG est clairement localisé sur la zone où se situent les outpost PRE dans les Pléiades, et se trouve très probablement près de la zone où nous avons trouvé les sites de Thargoid. Les activités des vaisseaux autour de la station de relais PSJ-17 sont également très étranges et suggèrent un lien avec le mystérieux Diamondback Explorer que nous avons vu l’année dernière près d’Obsidian Orbital, à Maia.

Pendant ce temps, on a signalé que les forces militaires privées avaient reçues l’ordre de détruire les données qui nous ont guidé au premier site Thargoid. Tout laisse penser qu’il s’agit de la même force militaire privée.

Si vous ajoutez à cela que le dernier site de Thargoid est inaccessible en raison d’un permis alors que nous avons pu trouver tous les autres, vous commencerez à voir se dessiner une tapisserie très intéressante.

 

Ces dernières heures, le Cmdr Hruine a pu avoir un contact avec lui et ils ont échangés quelques mots.

 

Voici le tout début de la retranscription de la conversation :

 

Hruine: Hi o7

Hyford: Hi there!

Hruine: Comment ça va à Colonia ? Encore en sécurité ? 
Les feds semblent vraiment accélérer la réalisation de leur agenda...

Hyford: Pas aussi bien que ça - je me suis fait tiré dessus. J'ai pris la route pour une nébuleuse lointaine. 
Pas sûr que ce soit les feds. Quelqu'un d'autre. Corporation.

 

C’est durant cette conversation que Cmdr Hyford parle de sa mission.

"Hyford: Erm ... C'était des passagers ... 
Je n'avais aucune idée qu'ils devaient être utilisés pour des expériences. 
Honnêtement."

Le Cmdr Hyford les as vu d’assez près, ils lui ont tiré dessus, pour avoir pu faire la différence entre des feds ordinaires et un autre type de force armée.

 

Il est possible que le Cmdr Hyford ait été instrumentalisé pour attirer notre attention en direction des sites Thargoids découverts récemment, en très grand nombre, et qui ont maintenu très occupée une grosse partie des personnes les plus intelligentes parmis les pilotes indépendants. Et pendant que nous avions tous le regard tourné vers ces découvertes stupéfiantes, PRE et la Fédération continuait de placer ses pions sur l’échiquier.

Le dernier en date est ce nouvel appel communautaire évoqué en tout début d’article.

 

Cependant, nous ne devons pas rejeter l’hypothèse que le Cmdr Hyford aurait été le grain de sable dans la belle mécanique qu’était censée être toute cette histoire. Le puppetmaster nous a déjà fait la démonstration qu’il n’était pas totalement infaillible.

Libérez Palin !

dans Alliance/Empire/Federation/Indépendants/Palin/Sirius/Thargoids Par

Le Pr Palin vient de s’exprimer au sujet des nombreux sites Thargoids découverts autour de Merope par le Canonn Interstellar Research Group.

Le Canonn, comme on a l’habitude de l’appeler, a même annoncé aujourd’hui avoir découvert ce qui semble être le dernier d’entre eux, à HIP 22460, par la voix du Cmdr Olivia Vespera, très impliquée dans ces recherches.

Le Canonn a établi qu’il était possible d’utiliser le résultat du scan de l’appareil inconnu se trouvant dans la salle centrale de chaque site. De ce scan résulte un enregistrement audio qui, lorsqu’il est joué depuis l’espace en direction d’un Lien Inconnu, active ce dernier qui retourne alors un son caractéristique qui, une fois décodé, indique les coordonnées du site suivant. Une fois sur place, il suffit de répéter l’opération et le Lien Inconnu pointera alors un rayon lumineux vert en direction du prochain site. C’est la procédure qui a été utilisée pour mettre au jour les 207 sites découverts jusqu’à présent. Mais lorsque le dernier Lien Inconnu a été activé, il a pointé vers le système HIP 22460 qui est inaccessible à ce jour car bloqué par un permis.

Nous voyons là une volonté caractéristique de ceux qui nous manipulent bien à l’abris dans l’ombre où ils se dissimulent de nous laisser découvrir ce qu’ils veulent que nous découvrions tout en nous empêchant d’en savoir trop.

C’en est trop !

Ils entravent les avancées que nous pourrions faire dans la connaissance de nos visiteurs venus d’ailleurs, connaissance qui pourrait s’avérer cruciale pour notre survie, qu’ils soient amicaux ou hostiles.

 

Mais revenons aux toutes dernières déclarations du Pr Palin dans la Pravnet.

Nous tenons a rappeler, avant de poursuivre plus loin,  que le Pr Palin est actuellement assigné à résidence par les feds et n’est donc pas libre de ses mouvements. Nous pouvons donc supposer qu’il n’aura pas pu se rendre sur place pour étudier de plus près ces sites découverts récemment.

Il s’agit tout de même d’un expert en la matière. Et tout ce qu’il a été autorisé à nous dire se résume à ce qui suit :

« Cette révélation est significative non seulement parce qu’elle nous donne un aperçu de la technologie Thargoid, mais parce qu’elle confirme la longue connexion entre les Thargoids, les Artefacts Inconnus et les Probes Inconnues. Malheureusement, nous ne savons toujours pas à quoi servent de ces technologies. Reconnaissance, surveillance, cartographie? Les détails nous échappent, même après ces récentes découvertes. » (source: Pravnet)

Impossible de dire, en l’état, si le Pr a été autorisé par la Fédération à se rendre sur ces sites pour les étudier.

Dans le cas contraire, et malgré l’étendue de ses connaissances en la matière, qui dépassent de loin celles de toutes les équipes du Canonn réunies, nous pouvons supposer qu’il aura été réduit à spéculer à partir du peu qu’il aura pu tirer des mêmes sources que nous.

Que n’aurions-nous pas appris de sa part s’il avait été sur place ?

Une fois encore, c’est la marche de la science libre et de la connaissance qui se trouve entravée.

J’ai pu lire de-ci, de-là, que certains trouvent tout à fait acceptable que le destin de la Galaxie toute entière soit entre les mains de cette élite auto-proclamée et qu’il vaut mieux les laisser agir car ils le font certainement pour notre intérêt.

Soyons honnête. Rien ne nous autorise à penser que ce groupe manipulateur très puissant agisse bel et bien dans notre intérêt, du moins tant que nous ne connaîtrons rien de leur agenda.

 

Il est plus important aujourd’hui qu’à n’importe quelle autre période de notre Histoire que la science puisse s’exercer en toute liberté, et que la connaissance circule sans entrave.

La rédaction n’est pas seule à militer dans ce sens.

Le 3 juillet dernier, le Cmdr DJ Truthsayer, à la tête de la faction Sovereignty, a lancé un raid sur tout le dominion de Sirius Corporation.

 

L’Opération Sirius Business, tel est son nom, a pour but d’obtenir du puppetmaster qu’il lève les permis qui entravent la libre circulation dans les mondes habités autour de Sol et qu’il cesse de mettre son plan en oeuvre en secret et en dehors de tout contrôle démocratique. DJ Truthsayer a déclaré que l’opération durerait tant qu’il n’aurait pas obtenu satisfaction. [Edit: les choses bougent très vite et l’opération demande maintenant aussi la levée immédiate du permis qui bloque l’accès à HIP 22460, le dernier site pointé par le Lien Inconnu].

Leur toute première cible fut Takurua, et on peut déjà constater une sérieuse baisse de l’influence de Sirius Corporation dans ce système.

Ceos et Sothis, bien connus pour être le bastion de l’argent facile et rapide, largement favorisé par les activités corruptrices de Sirius Corp, a également été la cible d’attaques.

Le lendemain, un autre mouvement voyait le jour.

Deus Ex Machina Initiative, tel est son nom.

Il s’agit cette fois d’une plateforme de coordination des opérations en cours. Le Singularity Mouvement, qui demande aux feds de laisser le Pr Palin faire son travail, a déjà rejoint Deus Ex Machina Initiative et d’après ce que nous savons, d’autres ne vont pas tarder à venir grossir leurs rangs. Le porte-parole de l’initiative a déclaré : « Nous apporterons toute l’aide logistique et humaine nécessaire à toutes les opérations qui rejoindront l’initiative. Et s’il nous reste assez de ressources disponibles, nous apporterons notre soutien à tout autre opération en cours qui en fera la demande. C’est une lutte âpre et longue qui commence, asymétrique, et nous devons coopérer au maximum, mettre en commun toutes les ressources que nous pouvons engager dans nos différentes opérations si nous voulons voir aboutir nos revendications. Nous nous attaquons aux forces les plus puissantes de notre société. »

Nous rappelons par ailleurs que l’opération de protestation contre les activités secrètes de Wreaken Construction dans Col 70 Sector lancée en février dernier par Scarlet Ashcroft est toujours en cours. « Je ne fléchirais pas tant que je n’aurais pas obtenu entière satisfaction sur mes revendications » a t-elle déclaré.

Enfin, un blocus de Procyon mené par The Ghost of Col 70 est toujours en cours également. Ce dernier s’est joint à l’opération Sirius Business.

Finalement, ce ne sont peut-être pas des Thargoids que le puppetmaster devrait s’inquiéter, mais plutôt de ceux qu’il a l’habitude de nommer la populace.

Oresrians, Singularity mouvement, Blocus de Procyon

dans Alliance/Empire/Federation/Palin/Rapports indépendants/Sirius/Thargoids Par

Depuis ces derniers jours les choses s’accélèrent.

Il faudrait être aveugle pour ne pas l’avoir constaté.

Même notre Pravnet chérie s’est empressée de s’emparer de la hype créée autour de l’événement, alors qu’elle prend tout son temps pour publier d’autres choses.

Un média se disant objectif ne devrait pas faire ainsi la part belle à certaines news et quasiment reléguer d’autres informations aux oubliettes de l’Histoire.

Mais passons. Nous savons bien, ici, et vous aussi, chers lecteurs, que la Pravnet est un outil de propagande.

 

Le 25 juin dernier, soit l’avant-veille de l’événement dont s’est emparé la Pravnet pour nous faire regarder ailleurs, deux mouvements se sont annoncés publiquement sans que personne ou presque ne le remarque.

 

Il s’agit du début du blocus de Procyon par The Ghosts of Col 70, et du Singularity mouvement.

 

Le premier agit en faisant suite au mouvement de protestation contre Wreaken Construction dont nous vous parlions dans notre dernier article.

La demande s’est étendue.
The Ghosts of Col 70 réclament à Sirius la libération de la technologie que la compagnie a acquise par MetaDrive Inc lors de son rachat l’année dernière, et continue de réclamer la levée du permis qui empêche les pilotes lambda que nous sommes de nous rendre à Col 70 Sector.

Pourtant, au regard des plus récents éléments, cette dernière revendication est de plus en plus légitime.

 

De son côté, the Singularity mouvement pose un ultimatum à la Fédération, lui demandant de cesser de maintenir le Pr Palin en résidence surveillée, et également d’opérer le retrait de toutes ses forces armées hors du système Maia.

 

Le Cmdr Jellicoe, membre des Children of Raxxla, et porte-parole du Singularity mouvement a bien voulu nous rejoindre nous en dire un peu plus.

 

The Onionhead/le Piaf : Bonjour, Cmdr Jellicoe. C’est une joie autant qu’un honneur de pouvoir vous parler aujourd’hui.

 

Cmdr Jellicoe : Good morning Commander and thank you for giving me this opportunity to speak to the galaxy at large

 

TOP : Pourriez-vous rappeler à nos lecteurs la situation où se trouve le Pr Palin actuellement, et quelles conséquences cela pourrait avoir dans la gestion de la “crise” Thargoid ?

 

Cmdr Jellicoe : Le professeur Palin est un des chercheurs les plus importants, surtout concernant la question Alien. Au cours des derniers mois, il y a eu un vaisseau Capital de la Fédération, accompagné de son escorte, stationné au-dessus de la base de recherche de Palin. Jusqu’à récemment, il était encore possible de croire qu’ils étaient là avec l’approbation de Palins ou même à sa demande, afin de protéger son travail, mais les événements qui ont suivi son appel public à contribution et le vol ultérieur de ces données démontrent clairement que la Fédération a effectivement placé le professeur en résidence surveillée. Le travail de Palin est d’un intérêt vital pour nous tous. Si nous voulons être en mesure de communiquer avec les Thargoids, il est probable que le Professeur Palin développe la technologie pour nous permette d’y parvenir et si nous sommes forcés de nous battre, sa recherche sera vitale dans le développement des systèmes de défense et des armes dont nous aurons besoin pour avoir une petite chance de nous en sortir. Maia est un système indépendant, qui se trouve hors de la juridiction de la Fédération et nous exigeons qu’ils cessent leurs interférences avec le travail du Professeur Palins.

 

TOP : Donc pour vous, les connaissances que le Pr Palin a accumulé durant ces études doivent être rendues public ?

 

Cmdr Jellicoe : Nous ne disons pas que cela doit être rendu public. biensûr, j’aimerais bien savoir ce que le Professeur a appris, mais ça ne relève pas de ma décision. Ce que nous disons, c’est que le Professeur devrait pouvoir continuer son travail sans interférence extérieure qu’elles soient Fédération, Empire, Alliance ou de la part d’indépendants. Il ne s’agit pas d’apprendre ce que Palin sait, mais de restaurer sa liberté de poursuivre son travail en toute tranquillité et sans aucune pression extérieure.

 

 

TOP  :  Je comprend la nuance, mais ces données concernent toute la Galaxie. Ne craignez-vous pas qu’une fois dans le domaine public, elles puissent servir des intérêts personnels ?

 

Cmdr Jellicoe : Comme je l’ai souligné, je ne demande pas que ces données soient rendues publiques, seulement que le Professeur soit libre de continuer son travail au profit de tous. Faites-vous confiance à Hudson, Lavigny-Duval ou Mahon, pour les laisser décider de ce que vous et moi sommes devrions savoir ? Le Professeur est un homme que je connais bien et que j’ai l’honneur de pouvoir considérer comme un bon ami. Son intégrité académique et personnelle n’est pas à mettre en doute. J’ai en lui une confiance bien plus haute qu’à n’importe qui d’autre pour prendre ce genre de décisions.

 

 

TOP  : Récemment, dans nos colonnes, nous avons porté à la connaissance de nos lecteurs des faits troublants. En particulier, le fait que sur le site d’épaves fédérales, seul un relais de communication avait été retrouvé intact et en parfait état de fonctionner, qui émettait un message indiquant le retour des Thargoids, alors qu’un des Farraguts retrouvé sur place avait émis un message disant que ce convoi avait été attaqué par une flotte de vaisseaux inconnus, sans préciser de quelle nature était cette flotte. Or, le Pr Palin avait déjà porté à la connaissance du public que nos visiteurs venus d’ailleurs étaient bel et bien des Thargoids. On peut supposer sans trop se tromper que, sauf à avoir été coupés du monde un peu trop longtemps, les Amiraux à bord des Farraguts avaient ces connaissances à l’esprit lorsqu’ils ont rédigés le message que l’épave émets en boucle. Des éléments de nature aussi troublante ont été porté à notre connaissance lors du jeu de piste ayant conduit à la découverte des 5 sites Thargoids planétaires. Je sais que vous étiez à la pointe concernant ces découvertes puisque le tout premier site a été découvert par le Cmdr Lexi Meise, membre des Children of Raxxla tout comme vous. Ces éléments évoquent l’intervention d’une force armée privée qui aurait tenté de détruire les informations ayant conduit le Cmdr Lexi Meise à cette découverte. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

 

Cmdr Jellicoe : Il existe effectivement une forme de force militaire active dans les Pléiades qui ne semble pas officiellement être fédérale ou impériale. Nous avons trouvé des preuves de leur travail sur les épaves des vaisseaux d’exploration Pandora et Victoria. Cette force militaire privée semble également impliquée dans la disparition (nous soupçonnons un meurtre) de personnel dans un centre de communication civil et un établissement militaire secret a également été trouvé dans la région qui contient des preuves convaincantes appuyant cette thèse sur le Pandora et le Victoria’s Song, ainsi que le sur le Hub de communication Zeta (le centre de communication du système Electra qui a mené au premier site planétaire Alien, NDLR). Nous ne savons pas encore qui est cette organisation et à qui (s’il s’agit d’une seule personne) ils rendent des comptes, mais le fait qu’il existe une force puissante, organisée et bien équipée dans les Pléiades qui commet volontairement des meurtres de masse contre des cibles civiles devrait nous inquiéter au plus haut point. Nous nous sommes engagés à découvrir la vérité sur cette organisation et à ce qu’ils soient traduits en justice.

 

TOP  : Tout ceci commence vraiment à devenir intéressant. Quelqu’un voudrait nous faire croire que la cible des Thargoids était exclusivement fédérale, et par ailleurs, ce même quelqu’un tenterait de détruire tout ce qui pourrait nous conduire à une autre conclusion, assez maladroitement il faut bien le dire, en faisant intervenir une armée privée afin qu’on ne puisse pas remonter jusqu’à lui, c’est bien ça ?

 

Cmdr Jellicoe : Nous ne connaissons pas les motivations des Thargoïdes, et nous ne connaissons vraiment rien de leur psychologie, ou de ce qu’ils espèrent, et quasiment rien sur le fait s’il y a pu y avoir des contacts entre eux et la race humaine dans le passé. S’ils nous ont observé pendant un certain temps, il se peut qu’ils soient bien conscients de nos divisions internes et qu’ils aient peut-être ciblé spécifiquement la Fédération pour des raisons encore inconnues, ou alors il est possible, plus simplement, que la Fédération soit le pouvoir humain le plus vigoureux. Leur expansion dans la région des Pléiades peut tout aussi bien s’être déroulée au mauvais endroit au mauvais moment. Nous devons également rappeler qu’il y a eu des rumeurs persistantes au sujet de la destruction d’un vaisseau capital impérial à Facece, au coeur même de l’Empire, pour des raisons tout aussi inconnues.

 

 

TOP : Du coup, the Singularity mouvement prend une couleure, comment dire…, toute singulière, depuis quelques jours ?

 

Cmdr Jellicoe : La singularité n’a aucune allégeance à aucune faction, superpuissance ou méga-corporation. C’est un mouvement de pilotes indépendants qui savent que la communauté galactique est entre les mains de nos dirigeants, que les choses nous sont cachées et que des efforts pour éclairer ces secrets et faire cesser ces mensonges, ou les efforts pour approfondir les mystères de notre galaxie, sont bloqués et entravés par ceux qui occupent des postes de pouvoir. Nous ne croyons pas que ce soit la faute pèse sur la Fédération, l’Empire ou l’Alliance directement. Nous croyons qu’il y a un autre groupe derrière eux, invisible mais extrêmement puissant, dirigeant notre destinée en tant qu’espèce. Nous voulons être libres de décider de notre propre destinée.

 

TOP : Une découverte des plus intéressantes a également été faite sur le site n° 5. Une fois dans la chambre centrale, et après avoir activé le mécanisme faisant apparaître ce qui ressemble fort à une carte stellaire, il a été possible de scanner un appareil inconnu. Ce dernier a alors émis une série sonore caractéristique ressemblant à s’y méprendre à celle émise par les Sondes Inconnues. En toute logique, une analyse spectrale y a été appliquée et a conduit à un schéma du même format que celui qui se cachait dans le “code” des Sondes Inconnues. Une fois ce schéma nettoyé, il a laissé clairement apparaître des éléments relatifs à Mérope, et à un autre système. Le Canonn Interstellar Research Group tout comme tous les autres organismes scientifiques sont très actifs en ce moment même pour tenter de déterminer quel est ce système. Certaines hypothèses parlent du système Col 70 Sector FY-N C21-3 ! Cette hypothèse est invérifiable pour la simple raison qu’il est inaccessible, bloqué par le permi que tente de faire sauter The Ghost of Col 70.

Si cette hypothèse se vérifiait, alors :

“l’accident” sur le site secret de Wreaken Construction & Mining dans le même secteur,

l’attaque contre les vaisseaux fédéraux transportant en “lieu sûr” les données volées au Pr Palin,

le maintien du Pr Palin en résidence surveillée,

la forte présence des fédéraux à Maia (Maia est voisine de Mérope),

le fait que l’Empire veuille également y être présent,

le fait qu’il faille obligatoirement obtenir l’accès à Marco Quent par l’obtention du permi pour le système Sirius pour être invité à rencontrer le Pr Palin,

le fait que le schémas décrypté lors des sons émis par l’appareil inconnu du site Thargoid n°5 nous désigne Mérope et Col 70 Sector FY-N C21-3,

tous ces éléments pourraient avoir un lien.
Qu’en pensez-vous ?

 

Cmdr Jellicoe : Il se peut qu’effectivement, tout ceci soit lié. Je suspecte fortement que, quoiqu’il ait pu se produire dans Col 70 Sector, la détermination de Wreaken Construction à maintenir le couvercle du secret bien fermé sur tout ceci malgré le prix énorme payé par le Dr Ashcroft et ses soutiens pour tenter de le soulever, tout ceci donc pourrait très certainement être connecté mais au-delà de ça, qui sait ? Il est possible que nous voyions des connections là où il n’y en a pas. Nous devons aborder tout ceci avec un esprit ouvert. Après tout, je ne suis pas un scientifique ou un détective, juste un simple commander.

 

TOP : Merci beaucoup de nous avoir accordé un peu de votre temps Cmdr Jellicoe.

Wreaken Wrecked

dans Alliance/Empire/Federation/Rapports indépendants/Sirius/Thargoids Par

Au cas où ça t’aurait échappé, lecteur adoré, la Galaxie part en sucette.

Il fut un temps pas si lointain où les superpuissances n’avaient pas besoin de toi à ce point pour s’étendre. A l’époque, elles disposaient de leurs propres moyens de mener à bien leurs politiques impérialistes, et quand elles faisaient appel à toi, c’était pour des missions ponctuelles, afin de rester bien planquées, à l’abri, comme la fois où un pilote de l’INRA a livré un certain virus à nos chers visiteurs.

Aujourd’hui, les superpuissances sont comme des franchises de chaînes de fast food. Elles ne font presque plus rien elles-mêmes, ou alors juste le strict nécessaire pour maintenir à flot leur capital de marque. Le reste, c’est toi qui le fait.

Désolé si je me répète à longueur d’article mais il faut vraiment que ça rentre, là, parce que maintenir ces pantins au niveau où ils sont actuellement, voir même les faire monter d’un étage, est délétère pour la Galaxie.

 

J’ai été partagé ces derniers temps entre l’hilarité et la dépression en lisant tes réactions aux événements récents sur l’Holo-net. La majorité des commentaires indiquent clairement que tout le monde ou presque a avalé sans mâcher la version officielle.

A l’exception de quelques personnes, tout le monde flippe parce que les-Thargoids-sont-de-retour-et-vont-nous-mettre-une-branlée, et dans le même temps, tout le monde veut en découdre avec eux.

Dans ces conditions, c’est certain, on va droit vers une nouvelle guerre contre les Thargoids. Et là on est mal parce que nous ne sommes absolument pas de taille.

Il a passé assez de temps entre la précédente guerre et celle qui semble pointer à l’horizon pour qu’ils aient eu le temps de renforcer leurs moyens d’attaques et de défenses. Sûr que cette fois, un simple virus, même modifié, ne pourrait plus grand chose pour sauver nos fesses.

Nos vaisseaux sont conçus pour combattre des vaisseaux équipés avec notre technologie, et ils sont très bons à ça. Nos tactiques et nos stratégies sont parfaites quand il faut aller dézinguer des vaisseaux humains.

Mais tu peux me croire, tout ceci sera totalement inefficace contre les Thargoids.

 

Tes tentatives, tombant pourtant sous le sens, de t’organiser en vue de cette confrontation, sont dérisoires.

Tu vas manger riche, très riche !

Et le pire, c’est que tu le sais, mais ça ne t’empêche pas de vouloir y aller quand même.

 

Dis-toi bien qu’il va falloir du temps à nos ingénieurs avant de nous permettre de nous défendre décemment, et encore plus pour attaquer efficacement.

Et dans l’intervalle, il y aura des morts, beaucoup de morts, bien trop de morts.

Dans ton délire mégalo de vouloir démontrer à ces êtres supérieurs venus d’ailleurs que c’est toi qui a la plus grosse, tu vas déclencher un conflit qui va décimer une énorme partie de l’humanité. Et ça aussi tu le sais, mais tu t’en fous. Tout ce qui compte pour toi, c’est la grosseur de ton kiki, mais surtout, que tout le monde sache que c’est toi qui a le plus gros.

 

Les superpuissances sont tombées bien bas pour avoir décidé de se franchiser et de te confier ces franchises pour assurer leurs politiques impérialistes.

Preuve en est, ce communiqué de la 13th Legion. Tu dois certainement te souvenir, si tu es un lecteur assidu de nos articles, que nous avions parlé récemment de la légèreté de l’Intelligence Service de la 13th Legion. Ils récidivent ici avec ce communiqué en accusant Mahon d’être probablement en collusion avec les Thargoids, posant pour seul argument un rapport hypothétique qui en ferait état (je mets tout ça au conditionnel majuscule, hein !). Ainsi, ils condamnent Mahon sur la base d’un rapport dont nous n’avons pas encore vu la couleur. Et à mon avis, on ne la verra jamais tout simplement parce qu’il n’existe pas.

Ils sont tellement crédibles, tous ces fous de la gâchette, quand ils nous disent qu’ils sont nos protecteurs. Ce serait risible si l’enjeu n’avait pas cette gravité.

 

Les superpuppets ont perdu toute grandeur, toute dignité, tout honneur !

Et ça ne les empêchent pas de clamer qu’elles sont toutes, elles aussi, et à leur façon, les protectrices de l’humanité, mais par procuration : elles font tout par procuration ces derniers temps.

No way !

 

Heureusement qu’il se trouve quelques personnes qui valent encore le détour. Moi, ça me redonne le moral. Je me dis que tout n’est pas perdu, finalement, même si nous sommes au bord du précipice.

 

Un exemple récent est assez éloquent pour que je veuille le partager avec toi, bien qu’il soit passé presque inaperçu à cause de la censure de notre Pravnet chérie.

 

Rappel des faits.

 

En novembre 3302, un appel public était lancé par Wreaken Construction and Mining.

La corporation est historiquement très proche de Sirius Corporation puisque les deux filiales de Sirius Corp, Sirius Navy et Sirius Mining, ont des relations d’ordres symbiotiques avec la corporation depuis quasiment sa naissance, Wreaken Construction achetant des équipements de minage à Sirius Mining tandis que Sirius Navy assure la protection des sites de Wreaken Construction et le maintien de la faction dans les systèmes qu’elle contrôlait. Elle est également un gros fournisseur de la Fédération ainsi que des principaux constructeur de vaisseaux.

 

J’ouvre une parenthèse que je vais refermer très rapidement.

Il y a quelques jours, nous avions publié un article parlant des éléments troublants laissant planer le doute sur le coupable de l’incident de HIP 17044, ainsi qu’un autre évoquant les relations entre Sirius Corporation et Palin. Possible que tout ceci soit en relation étroite avec ce qui se passe en ce moment.

Parenthèse fermée.

 

 

Le 18 novembre 3302, Wreaken concluait son appel public avec succès . Il s’agissait de lui vendre les ressources nécessaires à la construction d’un convoi de vaisseaux de construction et de logistique. Dans quel but ? La compagnie n’en a rien dit, comptant sur l’avidité de la majorité des Cmdrs qui peuple cette belle Galaxie pour ne pas avoir à en dire plus. C’est bien connu, l’avidité rend aveugle, sourd et muet.

 

Entre novembre 3302 et janvier 3303, on n’a plus entendu parlé de Wreaken Construction. Du moins jusqu’au 27 janvier.

La Pravnet a publié à cette date un article qui faisait état d’un “accident industriel” ayant causé la mort d’une personne sur un site de construction de la boîte situé dans Col 70 Sector. Il était impossible d’identifier la victime car elle avait été défigurée par de très fortes radiations. Si on s’en tient à la comm’ de Wreaken, il s’agirait d’une personne qui aurait tenté de s’introduire illégalement dans l’installation et aurait été victime d’un dysfonctionnement ayant causé sa mort. Si on s’en tient à la version officielle, la victime l’avait bien cherché, elle n’avait rien à foutre là, circulez, y a rien à voir. Après tout, c’est un site industriel dangereux et les gens qui ne travaillent pas pour la corporation ne sont pas au fait des mesures de sécurités en vigueur sur ce genre de site.

 

Mais quel genre de site est-ce donc ?

 

La réaction du représentant de Wreaken laisse quand même planer le doute quant à la réalité des faits. Si on s’en tient strictement à cette news Pravnet, rien n’interdit de penser que la victime ait pu être assassinée. Bien sûr, aucune preuve ne peut nous permettre de tirer cette conclusion. Une enquête a été diligentée par les autorités locales et on attend encore que son avancée, voir même ses conclusions, soient rendues publiques. A mon avis, on va attendre longtemps. Ce ne sont certainement pas des gens avec une mémoire de poisson rouge qui iront leur tirer l’oreille pour qu’ils rendent les conclusions de l’enquête publiques.

 

Chose notable cependant, l’emplacement du site de Wreaken Construction se trouve au coeur d’une zone inaccessible au commun des mortels puisque l’accès en est bloqué par un permis. La Fédération des Pilotes, chargée de la mise en place de ces permis, n’ai jamais communiqué sur les raisons de ce blocage, si tant est qu’elle le sache.

Après quelques recherches, il semble que ce blocage soit assez récent et contemporains des faits qui nous occupent. Tout du moins, et aussi loin que nous sachions, il n’était pas en place avant octobre 3302 et était déjà en place après novembre de la même année !

On est en droit de supposer que ce permis a un lien direct avec les activités de Wreaken Construction dans le secteur.

 

J’ouvre une rapide parenthèse pour te remettre en mémoire un fait important en rapport avec cette histoire de permis dans Col 70 Sector.

 

En mars dernier, un appel de détresse avait été capté, émis depuis ce secteur. Il avait été émis par un Cobra, si on s’en tient aux données de télémétrie. Nous savons aujourd’hui qu’il s’agissait du Cobra qui avait servi au braquage de méta-alliage à Daniell’s Progress, dans le système Maia, par les Cmdrs Salomé, Raan Corsen et Tsu Annabelle Singh. C’est d’ailleurs non loin de ce secteur que la chasse à l’homme ayant menée à la mort tragique de Salomé avait débuté. Souviens-toi !

 

Parenthèse fermée.

 

C’est un mouvement de protestation lancé il y a 4 mois par la Cmdr Scarlett Ashcroft qui nous a mis la puce à l’oreille à propos de toute cette histoire.

Quand je te disais que tous n’étaient pas perdus dans cette foutue Galaxie !

 

Lancé au départ comme une protestation pacifique, ce mouvement a finalement pris un peu plus d’ampleur et est devenu un peu plus offensif puisque la seule réponse apportée à ce mouvement par Wreaken Construction fut de lui opposer le mépris habituel que portent les grands capitalistes aux prolos que nous sommes à leurs yeux.

Seul l’historien Drew Wagar a pris la peine de donner un peu plus d’audience à ce mouvement. Pour lui, ce mouvement est un mouvement d’une portée historique !

Rien, en revanche, du côté de la Pravnet, exception fait d’une dépêche publiée dans la Pravnet locale de Sol (d’ailleurs, ce fait est assez curieux puisque le système mère de Wreaken Construction est Ega, et non pas Sol).

 

Dans la foulée, ce mouvement a vu grossir ses rangs avec l’arrivée d’un groupe informel de pirates opérants dans le secteur, surnommé The Ghost Of Col 70.

Ils ont décidé d’underminer Wreaken Construction dans les systèmes qu’elle contrôlait afin de lui couper une partie de ses ressources financières et logistiques. Et ce mouvement semble bien avoir été un succès, si on s’en tient strictement à cet objectif, même si cela n’a pas fait bouger Wreaken Construction d’un pouce concernant “l’accident” et encore moins la Fédération des Pilotes au sujet du permis.

Si tu veux suivre l’évolution de la situation en live, c’est par là et tu peux mettre à jour en te rendant sur place avec ED Market Connector lancé et connecté à ton compte EDSM).

 

Aujourd’hui, Wreaken Construction ne contrôle plus aucun des systèmes où elle a les pieds, exception faite de son système mère, et encore, son influence y est en baisse constante aux dernières nouvelles, et ceci, par le fait d’une poignée de gens déterminés.

 

Wreaken Wrecked !

 

Merci Scarlett Ashcroft, d’avoir démontré que nous avions  le pouvoir de faire bouger les lignes.

 

Imagines un peu, cher lecteur, si toi et tes amis, vous décidiez d’aller foutre un joyeux bordel dans la mécanique bien huilée des politiques expansionnistes de nos chers pantins et de leurs minions ?

Il suffirait d’être un peu plus nombreux pour faire bouger, non plus les lignes, mais les frontières !

 

Allez, je te laisse méditer sur tout ça.

Retour Haut de page