Andronicus ?

dans AEGIS/Rapports indépendants Par

Pas plus tard qu’hier, l’unique voix de la Galaxie, j’ai nommé notre Pravnet adorée, daignait nous informer du lancement d’une opération par Aegis.

 

Tout d’abord, nous tenons à remercier les équipes rédactionnelles de notre cher organe de propagande officiel de bien vouloir nous gratifier de quelques informations, c’est tellement rares ces derniers temps que la moindre dépêche tombe sur nous comme une goutte d’eau sur une terre aride.

 

Cette opération communautaire vise, d’après la dépêche, à, je cite, contrer les agressions thargoids dans cette région du cosmos.

 

Jusqu’à preuve du contraire, les Oresrians ne nous agressent pas gratuitement dans la région des Pleiades, ils se défendent. Il faut rappeler une fois de plus que ces constats d’agressions sont totalement faux. Nous ne disposons d’absolument aucun éléments nous permettant de dire que ce sont bien les Oresrians qui ont attaqués les premiers. Chaque fois, nous sommes arrivés après les faits et nous n’avons pu que constater les dégâts, c’est tout. Et quand je dis nous, je parle tout autant de nous que des scientifiques servant de cautions morales et scientifiques à Aegis. Aucun d’eux, y compris le Professeur Palin, ne nous ont fourni de preuves tangibles que nous avions bien affaire à des agressions de la part de nos visiteurs. Et plus le temps passe, plus la rédaction de The Onionhead doute que nous n’en ayons jamais.

 

Cette opération demande l’intervention de tous les pilotes combattant afin d’aller massacrer les Thargoids, gratuitement jusqu’à preuve du contraire, et contre rémunération qui plus est.

En effet, qui voudrait aller en découdre avec les Oresrians sans une bonne raison ? Et comme Aegis n’a toujours pas apporté la preuve que nous étions bien menacés par ces êtres qui, disons-le, sont bien plus avancés que nous technologiquement, il ne reste plus à cette organisation digne de l’INRA que l’argument financier pour attirer les bonnes volontés.

 

La cause d’Aegis n’est absolument pas la défense de l’humanité. Si c’était vraiment le cas, l’organisation userait de toutes les précautions avant de lancer ce genre d’opération, mais surtout, aurait apporté la preuve indiscutable que nous étions bien attaqués par les Thargoids, voir même envahi.

D’ailleurs, parlons-en de cette supposée invasion.

 

Le texte accessible depuis les services de station décrivant l’opération nous indique que nous trouverons ces Thargoids dans un secteur précis de Pleiades Sector et dans des USS. Il nous dit également que nous recevrons des bons de combats après chaque meurtre, qui devront être remis à la station The Oracle. Bref, tout doit se passer exactement comme lors de la période de guerre froide qui opposait la Fédération à l’Empire par faction mineure interposée.

La rédaction de The Onionhead a été très étonné de constater le niveau de respect de nos règles d’engagements dont font preuve les Oresrians .

Parlant d’invasion, on devrait logiquement s’attendre à voir les Thargoids débarquer un peu partout dans la zone centrale que nous avons colonisé autour de Sol. Au lieu de cela, ils restent bien sagement dans Pleiades Sector, et dans ce qui s’apparente à des Zones de Conflits.

Ça sent la mise en scène à plein nez ne trouvez-vous pas ?

Et s’il s’averrait qu’il s’agit bien du mise en scène, je m’interroge, pour ma part : quel bénéfice les Oresrians pourraient bien tirer de cela ?

Sauf à ne plus avoir le contrôle sur soi-même, personne n’irait servir de cible et se faire tuer comme ça n’est-ce pas ?

 

L’amiral Aden Tanner d’ajouter : Je pense donc que la meilleure stratégie, du moins à court terme, consiste à former une véritable milice de pilotes de combat expérimentés.

 

Le mot est bien choisi effectivement. Vous qui allez participer à ce massacre gratuit deviendrez bien membre d’une milice, comme aux pires moments de l’Histoire humaine, à une époque que nous avons l’habitude de considérer, peut-être à tort, comme archaïque et révolue.

 

D’ailleurs, vous ne vous y êtes pas trompé, vous qui lisez ces lignes, puisque seuls 54 pilotes semblaient s’être engagés dans cette ignominie à l’heure où j’écris ces lignes, c’est-à-dire le 3 novembre 3303 à 16:40 IGT.

 

Les ficelles par lesquelles le soi-disant Club et Aegis entendent poursuivre leur manipulation sont tellement grosses qu’on en arrive à douter de leur compétence à mener l’histoire humaine dans la direction qu’ils souhaitent. N’allons pas, cependant, les sous-estimer. Rien ne nous dit que, finalement, ceci ait pu faire partie d’un plan plus subtil qu’il n’y paraît.

 

J’en doute personnellement.

Durant les mois qui se sont écoulés, l’équipe de The Onionhead et OSIRIS n’ont jamais cessé d’annoncer à qui voulait bien entendre quels étaient les objectifs de cette clique qui se prend pour Dieu.

La théorie sur laquelle nous nous sommes appuyés pour lancer Deus Ex Machina Initiative ne semble pas se démentir jusqu’ici. Bien au contraire, plus le temps passe, plus ce soi-disant Club avance ses pions, et plus notre théorie se confirme. Et sauf à voir un coup de théâtre que personne n’aurait vu venir, je ne vois décidément pas pourquoi nous y renoncerions.

Je vous invite à lire ou à relire les différents articles que nous avons publiés sur le sujet.

 

Nous voyons donc une structure qui se fait passer pour un organisme de recherche et dont le porte-parole est un haut gradé fédéral financer une opération militaire destinées à s’assurer que vous, pilotes, allez vous salir les mains du sang qu’ils ne veulent pas faire couler eux-mêmes. Bien sûr, étant donné le succès des opérations communautaires précédentes lancées par Aegis afin de lancer la production d’armes destinées à tuer les Thargoids, ses dirigeants, et le soi-disant Club, pensait pouvoir aller jusqu’au bout et vous impliquer dans leurs projets abjectes.

 

Le lendemain du lancement de votre opération, messieurs, il semble bien que vous vous soyez lourdement trompés sur les qualités morales des pilotes que vous entendez contrôler.

J’ai pu entendre certains s’étonner ici et là, qu’aucune organisation, aucun groupe, n’avait été mis en avant comme opposant à Aegis et sa clique de grands bourgeois par Galnet et que, par conséquent, ils n’avaient aucune existence officielle.

N’allez pas espérer voir la Pravnet nous donner une tribune. Vous iriez au-devant d’une sacré déception.

La seule réponse officielle que vous devez attendre est bien celle que nous, The Onionhead, OSIRIS, Wing Atlantis, The Children of Raxxla, The LOSP, et bien d’autres encore, à présent et à l’avenir, nous donnons sur les réseaux alternatifs de l’holofac, et qui sont visiblement bien plus écoutés.

N’allez pas croire que le silence des voix officielles concernant cette opposition signifie qu’il n’y a pas d’opposition. C’est tout le contraire, soyez-en certain.

 

Nous sommes légions, et à moins de couper tous nos moyens de diffusion indépendants, ils n’arriveront jamais à faire taire la voix de la vérité.

 

Pour finir, une petite remarque concernant le nom que ces guignols ont donnés à leur opération : Andronicus.
Titus Andronicus est une pièce de théâtre écrite il y a bien longtemps maintenant par l’auteur anglais William Shakespear. Je crois qu’il s’agit de sa première pièce. Et si cet auteur génial s’en était tenu aux seules impressions laissées par cette première oeuvre, il aurait tout simplement cessé d’écrire. En effet, tout le monde s’accordait alors pour dire que c’était la pièce la plus stupide jamais écrite.