Breaking News: Operation Burn Elites

dans Communauté/Empire/Federation/Fédération des Pilotes/Indépendants/Palin/Rapports indépendants Par

Tandis que le Cartel de l’Ombre nous envoi son Oracle dans les Pleiades, Deus Ex Machina Initiative voit grossir ses rangs.

 

L’Operation Burn Elites, tel est son nom, a été rendue publique hier dans la soirée en toute discrétion et s’est aussitôt rattachée à l’Initiative.

Son objectif n’est rien que moins que faire le siège de la Fédération des Pilotes à Shinrarta Dezhra.

Au nombres des revendications à satisfaire pour la levée du siège, on trouve l’annulation de quelques permis bloquant l’accès aux secteurs Col 70, Barnard’ Loop, Regor, ainsi que le permis bloquant HIP 24460, la fin de l’assignation à résidence par les feds pesant sur le Pr Palin, reprenant à son compte la revendication du Singularity Mouvement également partie prenante de l’Initiative, le retrait des troupes fédérales et impériales, – ce dernier point est nouveau -, et la fin de toute ingérence des superpuissances dans Pleiades Sector.

 

La Rédaction a tenté d’en savoir plus en prenant contact avec le Cmdr qui avait posté l’annonce publique du lancement de l’Operation pour lui demander de nous en dire plus mais il n’a même pas répondu au moment où nous écrivons ces lignes.

 

La Fédération des Pilotes assiégée à Shinrarta Dezhra, rien que ça !

Il faut être sacrément inconscient, ou alors être vraiment sûr de soi, pour se lancer dans une opération pareille.

En même temps, il faut bien dire qu’ils ont choisi le bon moment.

En effet, depuis le 4 juillet dernier, la situation sociale et politique dans le système Shinrarta n’est pas très bonne pour la Fédération des Pilotes. De nombreux mouvements de contestation ont éclaté et se sont répandus comme une traînées de poudre dans tous les lieux où la faction est présente dans le système.

Profitant de l’occasion, The Dark Wheel, jusque là plutôt calme, a redoublé d’effort pour développer son réseau commercial. Et elle a bien fait puisqu’aujourd’hui, cette dernière est en boom économique.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, à ce qu’on dit.

 

The Dark Wheel. Ils suscitent généralement autant de fascination, de crainte et d’admiration. Être toujours là après plusieurs siècles de tourmente a de quoi créer ce genre de sentiment, effectivement.

 

Bien malin celui qui pourra annoncer ce sur quoi tout ceci débouchera, mais une chose est sûre, cela ne va sûrement pas arranger les petites affaires de notre cher puppetmaster.

Ou pas, qui sait.