Oresrians, Singularity mouvement, Blocus de Procyon

dans Alliance/Empire/Federation/Palin/Rapports indépendants/Sirius/Thargoids Par

Depuis ces derniers jours les choses s’accélèrent.

Il faudrait être aveugle pour ne pas l’avoir constaté.

Même notre Pravnet chérie s’est empressée de s’emparer de la hype créée autour de l’événement, alors qu’elle prend tout son temps pour publier d’autres choses.

Un média se disant objectif ne devrait pas faire ainsi la part belle à certaines news et quasiment reléguer d’autres informations aux oubliettes de l’Histoire.

Mais passons. Nous savons bien, ici, et vous aussi, chers lecteurs, que la Pravnet est un outil de propagande.

 

Le 25 juin dernier, soit l’avant-veille de l’événement dont s’est emparé la Pravnet pour nous faire regarder ailleurs, deux mouvements se sont annoncés publiquement sans que personne ou presque ne le remarque.

 

Il s’agit du début du blocus de Procyon par The Ghosts of Col 70, et du Singularity mouvement.

 

Le premier agit en faisant suite au mouvement de protestation contre Wreaken Construction dont nous vous parlions dans notre dernier article.

La demande s’est étendue.
The Ghosts of Col 70 réclament à Sirius la libération de la technologie que la compagnie a acquise par MetaDrive Inc lors de son rachat l’année dernière, et continue de réclamer la levée du permis qui empêche les pilotes lambda que nous sommes de nous rendre à Col 70 Sector.

Pourtant, au regard des plus récents éléments, cette dernière revendication est de plus en plus légitime.

 

De son côté, the Singularity mouvement pose un ultimatum à la Fédération, lui demandant de cesser de maintenir le Pr Palin en résidence surveillée, et également d’opérer le retrait de toutes ses forces armées hors du système Maia.

 

Le Cmdr Jellicoe, membre des Children of Raxxla, et porte-parole du Singularity mouvement a bien voulu nous rejoindre nous en dire un peu plus.

 

The Onionhead/le Piaf : Bonjour, Cmdr Jellicoe. C’est une joie autant qu’un honneur de pouvoir vous parler aujourd’hui.

 

Cmdr Jellicoe : Good morning Commander and thank you for giving me this opportunity to speak to the galaxy at large

 

TOP : Pourriez-vous rappeler à nos lecteurs la situation où se trouve le Pr Palin actuellement, et quelles conséquences cela pourrait avoir dans la gestion de la “crise” Thargoid ?

 

Cmdr Jellicoe : Le professeur Palin est un des chercheurs les plus importants, surtout concernant la question Alien. Au cours des derniers mois, il y a eu un vaisseau Capital de la Fédération, accompagné de son escorte, stationné au-dessus de la base de recherche de Palin. Jusqu’à récemment, il était encore possible de croire qu’ils étaient là avec l’approbation de Palins ou même à sa demande, afin de protéger son travail, mais les événements qui ont suivi son appel public à contribution et le vol ultérieur de ces données démontrent clairement que la Fédération a effectivement placé le professeur en résidence surveillée. Le travail de Palin est d’un intérêt vital pour nous tous. Si nous voulons être en mesure de communiquer avec les Thargoids, il est probable que le Professeur Palin développe la technologie pour nous permette d’y parvenir et si nous sommes forcés de nous battre, sa recherche sera vitale dans le développement des systèmes de défense et des armes dont nous aurons besoin pour avoir une petite chance de nous en sortir. Maia est un système indépendant, qui se trouve hors de la juridiction de la Fédération et nous exigeons qu’ils cessent leurs interférences avec le travail du Professeur Palins.

 

TOP : Donc pour vous, les connaissances que le Pr Palin a accumulé durant ces études doivent être rendues public ?

 

Cmdr Jellicoe : Nous ne disons pas que cela doit être rendu public. biensûr, j’aimerais bien savoir ce que le Professeur a appris, mais ça ne relève pas de ma décision. Ce que nous disons, c’est que le Professeur devrait pouvoir continuer son travail sans interférence extérieure qu’elles soient Fédération, Empire, Alliance ou de la part d’indépendants. Il ne s’agit pas d’apprendre ce que Palin sait, mais de restaurer sa liberté de poursuivre son travail en toute tranquillité et sans aucune pression extérieure.

 

 

TOP  :  Je comprend la nuance, mais ces données concernent toute la Galaxie. Ne craignez-vous pas qu’une fois dans le domaine public, elles puissent servir des intérêts personnels ?

 

Cmdr Jellicoe : Comme je l’ai souligné, je ne demande pas que ces données soient rendues publiques, seulement que le Professeur soit libre de continuer son travail au profit de tous. Faites-vous confiance à Hudson, Lavigny-Duval ou Mahon, pour les laisser décider de ce que vous et moi sommes devrions savoir ? Le Professeur est un homme que je connais bien et que j’ai l’honneur de pouvoir considérer comme un bon ami. Son intégrité académique et personnelle n’est pas à mettre en doute. J’ai en lui une confiance bien plus haute qu’à n’importe qui d’autre pour prendre ce genre de décisions.

 

 

TOP  : Récemment, dans nos colonnes, nous avons porté à la connaissance de nos lecteurs des faits troublants. En particulier, le fait que sur le site d’épaves fédérales, seul un relais de communication avait été retrouvé intact et en parfait état de fonctionner, qui émettait un message indiquant le retour des Thargoids, alors qu’un des Farraguts retrouvé sur place avait émis un message disant que ce convoi avait été attaqué par une flotte de vaisseaux inconnus, sans préciser de quelle nature était cette flotte. Or, le Pr Palin avait déjà porté à la connaissance du public que nos visiteurs venus d’ailleurs étaient bel et bien des Thargoids. On peut supposer sans trop se tromper que, sauf à avoir été coupés du monde un peu trop longtemps, les Amiraux à bord des Farraguts avaient ces connaissances à l’esprit lorsqu’ils ont rédigés le message que l’épave émets en boucle. Des éléments de nature aussi troublante ont été porté à notre connaissance lors du jeu de piste ayant conduit à la découverte des 5 sites Thargoids planétaires. Je sais que vous étiez à la pointe concernant ces découvertes puisque le tout premier site a été découvert par le Cmdr Lexi Meise, membre des Children of Raxxla tout comme vous. Ces éléments évoquent l’intervention d’une force armée privée qui aurait tenté de détruire les informations ayant conduit le Cmdr Lexi Meise à cette découverte. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

 

Cmdr Jellicoe : Il existe effectivement une forme de force militaire active dans les Pléiades qui ne semble pas officiellement être fédérale ou impériale. Nous avons trouvé des preuves de leur travail sur les épaves des vaisseaux d’exploration Pandora et Victoria. Cette force militaire privée semble également impliquée dans la disparition (nous soupçonnons un meurtre) de personnel dans un centre de communication civil et un établissement militaire secret a également été trouvé dans la région qui contient des preuves convaincantes appuyant cette thèse sur le Pandora et le Victoria’s Song, ainsi que le sur le Hub de communication Zeta (le centre de communication du système Electra qui a mené au premier site planétaire Alien, NDLR). Nous ne savons pas encore qui est cette organisation et à qui (s’il s’agit d’une seule personne) ils rendent des comptes, mais le fait qu’il existe une force puissante, organisée et bien équipée dans les Pléiades qui commet volontairement des meurtres de masse contre des cibles civiles devrait nous inquiéter au plus haut point. Nous nous sommes engagés à découvrir la vérité sur cette organisation et à ce qu’ils soient traduits en justice.

 

TOP  : Tout ceci commence vraiment à devenir intéressant. Quelqu’un voudrait nous faire croire que la cible des Thargoids était exclusivement fédérale, et par ailleurs, ce même quelqu’un tenterait de détruire tout ce qui pourrait nous conduire à une autre conclusion, assez maladroitement il faut bien le dire, en faisant intervenir une armée privée afin qu’on ne puisse pas remonter jusqu’à lui, c’est bien ça ?

 

Cmdr Jellicoe : Nous ne connaissons pas les motivations des Thargoïdes, et nous ne connaissons vraiment rien de leur psychologie, ou de ce qu’ils espèrent, et quasiment rien sur le fait s’il y a pu y avoir des contacts entre eux et la race humaine dans le passé. S’ils nous ont observé pendant un certain temps, il se peut qu’ils soient bien conscients de nos divisions internes et qu’ils aient peut-être ciblé spécifiquement la Fédération pour des raisons encore inconnues, ou alors il est possible, plus simplement, que la Fédération soit le pouvoir humain le plus vigoureux. Leur expansion dans la région des Pléiades peut tout aussi bien s’être déroulée au mauvais endroit au mauvais moment. Nous devons également rappeler qu’il y a eu des rumeurs persistantes au sujet de la destruction d’un vaisseau capital impérial à Facece, au coeur même de l’Empire, pour des raisons tout aussi inconnues.

 

 

TOP : Du coup, the Singularity mouvement prend une couleure, comment dire…, toute singulière, depuis quelques jours ?

 

Cmdr Jellicoe : La singularité n’a aucune allégeance à aucune faction, superpuissance ou méga-corporation. C’est un mouvement de pilotes indépendants qui savent que la communauté galactique est entre les mains de nos dirigeants, que les choses nous sont cachées et que des efforts pour éclairer ces secrets et faire cesser ces mensonges, ou les efforts pour approfondir les mystères de notre galaxie, sont bloqués et entravés par ceux qui occupent des postes de pouvoir. Nous ne croyons pas que ce soit la faute pèse sur la Fédération, l’Empire ou l’Alliance directement. Nous croyons qu’il y a un autre groupe derrière eux, invisible mais extrêmement puissant, dirigeant notre destinée en tant qu’espèce. Nous voulons être libres de décider de notre propre destinée.

 

TOP : Une découverte des plus intéressantes a également été faite sur le site n° 5. Une fois dans la chambre centrale, et après avoir activé le mécanisme faisant apparaître ce qui ressemble fort à une carte stellaire, il a été possible de scanner un appareil inconnu. Ce dernier a alors émis une série sonore caractéristique ressemblant à s’y méprendre à celle émise par les Sondes Inconnues. En toute logique, une analyse spectrale y a été appliquée et a conduit à un schéma du même format que celui qui se cachait dans le “code” des Sondes Inconnues. Une fois ce schéma nettoyé, il a laissé clairement apparaître des éléments relatifs à Mérope, et à un autre système. Le Canonn Interstellar Research Group tout comme tous les autres organismes scientifiques sont très actifs en ce moment même pour tenter de déterminer quel est ce système. Certaines hypothèses parlent du système Col 70 Sector FY-N C21-3 ! Cette hypothèse est invérifiable pour la simple raison qu’il est inaccessible, bloqué par le permi que tente de faire sauter The Ghost of Col 70.

Si cette hypothèse se vérifiait, alors :

“l’accident” sur le site secret de Wreaken Construction & Mining dans le même secteur,

l’attaque contre les vaisseaux fédéraux transportant en “lieu sûr” les données volées au Pr Palin,

le maintien du Pr Palin en résidence surveillée,

la forte présence des fédéraux à Maia (Maia est voisine de Mérope),

le fait que l’Empire veuille également y être présent,

le fait qu’il faille obligatoirement obtenir l’accès à Marco Quent par l’obtention du permi pour le système Sirius pour être invité à rencontrer le Pr Palin,

le fait que le schémas décrypté lors des sons émis par l’appareil inconnu du site Thargoid n°5 nous désigne Mérope et Col 70 Sector FY-N C21-3,

tous ces éléments pourraient avoir un lien.
Qu’en pensez-vous ?

 

Cmdr Jellicoe : Il se peut qu’effectivement, tout ceci soit lié. Je suspecte fortement que, quoiqu’il ait pu se produire dans Col 70 Sector, la détermination de Wreaken Construction à maintenir le couvercle du secret bien fermé sur tout ceci malgré le prix énorme payé par le Dr Ashcroft et ses soutiens pour tenter de le soulever, tout ceci donc pourrait très certainement être connecté mais au-delà de ça, qui sait ? Il est possible que nous voyions des connections là où il n’y en a pas. Nous devons aborder tout ceci avec un esprit ouvert. Après tout, je ne suis pas un scientifique ou un détective, juste un simple commander.

 

TOP : Merci beaucoup de nous avoir accordé un peu de votre temps Cmdr Jellicoe.